Tire la chevillette, advienne que pourra

Tower-defense, pixel-art, rogue-like,early access des mots qui, à force d’être des prétextes à n’importe quel jeu cherchant financement , sonnent désormais comme un conformisme des plus triste. Le conformisme ce n’est pourtant pas la tasse de breizh cola des petits gars de chez amplitude, qui plutôt que d’enfoncer des portes ouvertes préfèrent vous les laisser closes avec un petit grattement inquiétant derrière.

————————————————————————————————————————

Car oui le principe de dungeon of the endless est d’ouvrir des portes. Dis comme ça ça fait autant envie que ma voisine de 80 ans mais le jeu révèle de nombreuses subtilités afin de rendre attrayante cette action aussi banale que rébarbative qu’est d’ouvrir un accès à la salle suivante… Ce qui me fait dire que ma voisine aussi peut sans doute révéler de nombreuses subtilités autres qu’une passion pour Michel Drucker pour peu qu’on s’y intéresse, mais passons.
Au commencement, il y a deux héros sélectionnés parmi la vingtaine de protagonistes existants, perdu au fin fond d’une tour à étage après le crash de leur vaisseau.Le but de ces héros va être d’arriver au 12ème étage de cette tour afin de regagner la surface.
Pour ce faire ils devront ramener le crystal de chaque étage, présent dans la pièce de démarrage, à la sortie du niveau , sortie souvent aussi facilement trouvable qu’un petit Gregory. Chaque étage étant constitué d’une succession de pièces séparées les unes des autres par des portes, il va bien falloir les ouvrir un jour ou l’autre.
Chaque ouverture vous rapporte un peu d’industrie, de science et de nourriture, les trois ressources de l’univers endless. La première nous permet de construire des bâtiments offensifs , défensifs ou producteurs exactement comme dans un tower defense ; la seconde d’améliorer ces bâtiments et d’en débloquer de nouveaux tandis que la nourriture sert quant à elle à soigner les membres de votre équipe et à les faire leveluper.

Au fond à gauche, non l’autre gauche
Le hic c’est que les vils développeurs de chez amplitude ont induit une quatrième ressource la dust mais si la dust !! Vous voyez ce truc jaune dans les endless space/legend… Comment vous appelez ça ? L’or ? Toujours est-il que cette ressource va se stocker dans votre crystal et vous servir à éclairer les pièces que vous ouvrez, car oui, le noir est votre ennemi en plus d’être celui de certains partis politique . En effet, chaque fois que vous ouvrez une porte, des monstres peuvent apparaître dans les pièces que vous n’aviez pas pu/voulu alimenter.De ce fait une logique de prudence s’installe où l’on progresse pièce par pièce ,en alimentant les pièces près du crystal ou entourées de portes en espérant ne pas à avoir un jour à laisser une salle dans l’obscurité. Cette dernière, tout comme le 7:00 sur votre réveil le matin, arrive inexorablement et il faudra alors beaucoup d’organisation et de sang froid pour venir à bout des vagues de bestioles toujours plus nombreuses à chaque nouvelle pièce sombre. Si par malheur vous êtes débordés et que votre dust tombe à zéro du fait de l’attaque de votre crystal, votre moral fera de même en voyant pour la millième fois le joli écran de game over

Ça se mange sans fin
Arrive le moment où la sortie apparaît derrière une porte. Puis le dilemme de savoir si rester pour ouvrir quelques portes en plus pour emmagasiner des ressources est une meilleure idée que celle de rusher avec le crystal sous le bras.
Toute cette finesse de gameplay est magnifiée par une plastique à faire pâlir toutes les autres productions pixel art : c’est beau, fluide, bien animé et ça a un cachet monstre . La rejouabilité est aussi de mise,rogue like oblige, puisque vous débloquerez des nouveaux vaisseaux ,synonymes de nouvelles règles, ainsi que de nouveaux héros ayant chacun leurs propres compétences.
Seule ombre au tableau : le multi est anecdotique la faute aux leeroy jenkins qui le peuple.
Autrement, tout est bon dans le donjon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s